LES FILMS D'ICI

Produire aux côtés de la création…

c'est ce qui nous anime

 

Le documentaire de création… Produire du documentaire de création, c’est ce qui nous anime. C’est le travail avec les auteurs qui motive notre volonté à être présents sur l’ensemble des champs de la production, et par conséquent sur ceux de la diffusion.

Nous cherchons toujours à repousser et croiser les frontières des genres : documentaire, fiction, animation, spectacle vivant ; à œuvrer sur tous les formats : unitaire, collection, série, long, court; à lancer des passerelles entre télévision, cinéma, édition, institutions culturelles ; et à susciter des partenariats financiers à l’international.

La société de production, Les Films d'Ici, fondée en 1984, est l’une des mieux établies en France, avec un volume de production de 30 heures par an et un catalogue de plus de 700 films constitué de documentaires unitaires, séries, collections, long-métrages documentaires et de fiction sortis en salle et diffusés sur les écrans du monde entier. Elle occupe une place importante dans la création de contenus documentaires en France, comme à l’étranger, avec notamment des sélections régulières en festivals, des diffusions télévisuelles fréquentes et une présence de plus en plus soutenue sur le web (14 étoiles de la SCAM)

Cette diversité des genres que Les Films d’Ici souhaitent mettre en avant fait écho à la pluralité des points de vues que proposent les auteurs et cinéastes. Les images documentaires trouvent ici leur place dans la fiction ou dans l’animation et les images de fiction dans le documentaire ou encore les formes de narration interactives. Il s’agit de dépasser la question des genres pour dire le réel, forcément pluriel.

Aujourd’hui présents sur un champ plus large de la production et de la diffusion, nous continuons à produire, avec passion, du documentaire. Nous poursuivons également notre travail à l'international et développons les coproductions et la production de longs métrages cinéma.

Produire mais aussi montrer ces images du monde est un engagement. Il s’agit de toujours faire se rencontrer le spectateur et l’auteur dans la conversation imaginaire qu’est le film, parce qu’il vit aussi dans les yeux de celui qui le regarde. Investir dans les images qui comptent, c’est faire doucement avancer les utopies qui nous animent tous. Questionner le monde par ses images, une quête sans fin.