LES FILMS D'ICI

Produire aux côtés de la création…

c'est ce qui nous anime

 

Les Films d’Ici sont le fruit d’un travail mis en œuvre dès 1984 par Richard Copans et Yves Jeanneau, rejoints ensuite par Serge Lalou: une politique d’auteurs, à partir d’un « cœur documentaire », et une volonté forte de présence du long-métrage documentaire dans les salles. Au fil des ans, les Films d’Ici ont bâti un catalogue de plus de 800 titres, développé un solide réseau de partenaires en France et à l’étranger, et tissé des liens de fidélité avec les auteurs.

En 2018, les associés fondateurs: Richard Copans, Serge Lalou et Frédéric Chéret, ont eu la volonté d’adjoindre d’autres producteurs à l’entreprise, amenant ainsi d’autres sensibilités et d’autres types de projets. Cette décision s’est concrétisée avec l’élargissement de l’actionnariat. Désormais, Les Films d’ici sont un collectif de neuf producteurs.rices que forment, outre les producteurs « historiques », Valérianne Boué, Laura Briand, Claire Dornoy, Valérie Guérin, Camille Laemlé, Sébastien Onomo et Charlotte Uzu.

Neuf producteurs.rices et autant de curiosités ouvertes sur le monde. Ce collectif implique, au lancement de chaque projet de film, une discussion, un arbitrage et une concertation globale sur cet objectif commun qui nous réunit : être présents sur tous les champs du documentaire, que nous continuons de produire avec autant de passion et de pugnacité.

Réunis par cette énergie commune, nous cherchons à développer plus que jamais notre positionnement non spécialisé, veillant à être présent à la télévision comme au cinéma, en France comme à l’international, en documentaire mais aussi en fiction, en animation, en programmes pour le web. Cette diversité et cette curiosité restent les moteurs de nos choix et de notre engagement.

Notre fidélité aux auteurs.es a été récompensée. Parmi les longs-métrages remarqués dans les grands festivals internationaux ces dernières années, citons Fuocoammare, réalisé par Gianfranco Rosi, qui a obtenu l’Ours d’Or à la Berlinale 2016. Ce long-métrage documentaire, une coproduction franco italienne, distribué par Météore Film, a obtenu un vrai succès public avec 70.000 spectateurs. Funan, premier long-métrage d’animation de Denis Do en coproduction avec Bac Cinéma, Lunanime, Webspider Productions, IthinkAsia a obtenu le Cristal du long-métrage au Festival International d’Annecy 2018. Derniers jours à Shibati, documentaire de Hendrick Dusollier, a remporté le Prix du Jury à l’IDFA en 2017. Les Âmes Mortes, réalisé par Wang Bing, documentaire-monument de 8h30 consacré aux victimes des camps de concentration maoïstes a été sélectionné en hors-compétition au Festival de Cannes 2018. Nous avons tout récemment appris avec joie et fierté que Last Words, de Jonathan Nossiter et Josep d’Aurel (produit par Les Films d’Ici Méditerranée, en coproduction associée avec Les Films d’Ici) faisaient partie de la sélection du Festival de Cannes de cette année.

Avec une trentaine d’heures de documentaires diffusés à la télévision par an, nous confirmons notre présence sur tout l’espace télévisuel. Si l’unitaire documentaire reste central dans notre politique éditoriale et continue à exister sur tout le champ du paysage audiovisuel, avec une grande diversité de genres, les séries documentaires constituent un axe prioritaire. Nous avons mené depuis quelques années, une collaboration particulièrement nourrie avec la chaîne Arte. Pour preuves, la remarquable série géopolitique Les années Obama (4 films de 52 minutes) réalisée par Delphine Jaudeau & Norma Percy en coproduction internationale avec la BBC ; la série docu-fiction (8 films de 52 minutes), 18-39, les rêves brisés de l’entre deux-guerres, coproduction internationale avec l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg ; Quand l’histoire fait dates (30 épisodes de 26 minutes dont 10 ont déjà été diffusés et 20 sont à venir) avec l’historien professeur au Collège de France, Patrick Boucheron ; Le temps des ouvriers (4 films de 52 minutes) en coproduction avec AB Production dont la récente diffusion, en avril dernier, a obtenu d’excellents scores d’audience, et a suscité l’unanimité d’une presse enthousiaste.

Par ailleurs, nous lancerons début 2021 un magazine historique hebdomadaire de 17 minutes pour Arte intitulé Faire l’Histoire qui propose de renouveler la façon que nous avons de raconter l’Histoire en proposant une entrée par l’objet. Un magazine présenté par Patrick Boucheron qui, à chaque numéro, donnera la parole à un.e historien.ne.

France Télévisions n’est pas en reste avec Europe, dans les coulisses d’une décennie en crise de Norma Percy, Tania Rakhmanova et Tim Stirzaker (2 films de 60 minutes), en coproduction avec Brook Lapping et la BBC, et une série géographique d’ampleur actuellement en préparation, Hyper-Lieux (6 épisodes de 26 minutes) de Hendrick Dusollier et Michel Lussault.

Nous continuons par ailleurs de tracer notre sillon dans le champ de l’animation, avec des longs-métrages comme Funan de Denis Do, Bombay rose de Gitanjali Rao et Josep d’Aurel (coproduction associée Les Films d’Ici) mais aussi avec des formats courts destinés à internet tel que le très remarqué Sacrés caractères ! une série de 12 épisodes de 3 min dont le réalisateur, Thomas Sipp, a poursuivi l’aventure avec Safari Typo une web-série pour Arte.

Parallèlement à l’élargissement de l’actionnariat, une dynamique de création de nouvelles filiales a été impulsée avec Les Films d’Histoire (une structure de développement créée avec l'historien Patrick Boucheron, suivant une politique éditoriale fondée sur "ce que peut l'Histoire") et Ici Musique, des outils qui nous permettront de consolider notre présence sur toute la chaîne de production, du développement à l’édition musicale.